Besoin d'aide ?


Besoin d'aide ? D'un conseil ? N'hésitez pas à nous laisser un message ! Nous vous répondrons au plus vite !

Besoin d'aide ?

La guerre des Moutons

Prix public :
19,29 €
rating Donnez votre avis
Prix abonné :
18,66 €
-3,3%

Les moutons flingueurs ! De mémoire de paysan, on n'avait jamais vu ça ! Dans tous les pâturages des alentours, les chiens de berger jappent à tout rompre, les moutons courent en tous sens, et les bergers ne savent plus où donner de la tête pour préserver leur parcelles cherie, celle où ils pourront caser leurs ovins.

La Guerre des Moutons est un jeu astucieusement goupillé par Philippe des Pallières, joliment illustré par François Bruel. Il a obtenu le titre de jeu de l'année en 2002.

La guerre des Moutons est un jeu tactique qui s'adresse aussi bien aux grands qu'aux petits. Attention, vos sens de l'observation et de l'anticipation seront mis à rude épreuve !

cakedès 7 ans
people2 à 4 joueurs
Parfait en Duel
timelapse30 min env.
star Jeu primé
accessibility_new Idéal en famille
loop Rejouabilité
Récompense(s) : Jeu de l'année
Il n'y a pas assez de produits en stock.

 

Livraison gratuite dès 60€

Découvrez en vidéo

Mécaniques

Construction

Conçu et développé par

layersÉditeur: Lui-Même
createAuteur(s) : Philippe Des Pallières
paletteIllustrateur(s) : François Bruel

Ils en parlent...

"La Guerre des Moutons reste, malgré ses 12 ans d’âge, un jeu très agréable à jouer en famille intégrant des notions de bluff, de devinette et de gestion assez sympatiques. De plus, les illustrations sont magnifiques et très humoristiques amplifiant d’autant plus le plaisir de jeu."
Voir l'avis complet : Cliquez ici
"La Guerre des Moutons est un classique, devenu presque indémodable, sans doute même un indispensable de toute bonne ludothèque."
Voir l'avis complet : Cliquez ici

Dans la guerre des Moutons, chaque joueur est le berger d’un troupeau de moutons de la même couleur (noir, jaune, rouge ou bleu) et devra construire l'enclos fermé comprenant le plus grand nombre de ses moutons. Cet enclos devra aussi être à l'abri des loups affamés.

Les conseils de l'auteur de La guerre des Moutons

Pour embêter un autre joueur, on peut bien sûr essayer de fermer son enclos pendant qu'il est encore petit, on peut le border de forêt et y mettre des loups, on peut aussi l'agrandir tellement qu'il ne pourra plus le fermer. Enfin, on peut poser des pions autour pour qu'il n'existe ou ne reste pas de pions qui puissent coïncider (il est intéressant de savoir qu'il n'existe pas de pions qui comportent à la fois de la forêt et des morceaux de village).

166

Fiche technique

Pour Jouer
Chacun pour soi
En duel
Mécanique de jeu
Construction
Difficulté
Détente
Objectif
Réfléchir
S'affronter
Type de jeux
Stratégie & Tactique
Thématique
Animaux & Nature
Enfance & Contes
Nombre de joueurs
2
3
4
Durée
Entre 20 et 40 min
Matériel
Des tuiles
Il faut savoir
Compter
Formes et Couleurs
Élaborer une stratégie
Récompense
Jeu primé
auteur principal
Philippe Des Pallières
Age min
7
Joueurs min
2
Joueurs max
4
Ilustrateur principal
François Bruel

Références spécifiques

La guerre des Moutons : On commence !

Le joueur qui a été le plus récemment à la campagne ou, si vous jouez à la campagne, celui qui y réside depuis le plus longtemps, sera le premier joueur. Il choisit un de ses pions qu'il accole par un côté au pion « place du village », à condition que le pion en question comporte au moins un côté village, puis il pioche un autre pion dans le sac (si le joueur n'a de côté village sur aucun de ses pions il passe son tour sans piocher).

Le joueur suivant accole ensuite un de ses pions contre un des 2 pions déjà posés par un côté dont l'image correspond à celle du pion voisin puis pioche 1 pion.

La guerre des Moutons : Multipioche

Si un joueur réussit à poser un pion de manière à ce qu'il soit accolé à plusieurs pions déjà posés, il piochera autant de pions que de pions accolés à celui qu’il vient de poser.

La guerre des Moutons : Dévoiler sa couleur

Les joueurs sont libres de dévoiler leur couleur de mouton au moment de leur choix. A ce moment précis le joueur en question retourne son pion « ? » côté berger et le pose contre un pion correspondant déjà joué (comme un pion normal), puis pioche normalement les pions auxquels il a droit suite à ce placement. Ce joueur peut immédiatement rejouer un autre pion et piocher une nouvelle fois. Il prend ensuite le pion « Marqueur » de sa couleur qu'il pose devant lui afin que les autres joueurs puissent se souvenir de sa couleur.

La guerre des Moutons : Au « Loup » !

Les enclos bordés en partie de forêt sont valides, sauf si dans cette forêt se trouve un pion « Loup ». Une forêt est constituée d'un ou plusieurs pions comportant des morceaux de forêt tous accolés les uns aux autres. Un « Loup » dont le pion est accolé à une forêt menace tous les enclos accolés à tous les morceaux de forêt qui la compose. Un enclos menacé par un « Loup » ne vaut plus rien. Il y a 4 pions « Loup » dans le jeu.

La guerre des Moutons : Le « Chasseur »

Le « Chasseur » chasse les « Loup ». Il peut être accolé à une forêt de façon préventive : aucun « Loup » ne pourra être accolé à une forêt gardée par un « Chasseur ». Si un ou plusieurs « Loup » se trouvent déjà dans une forêt, il faut un « Chasseur » par « Loup » pour les éliminer (on posera alors un pion « Chasseur » sur chaque pion « Loup » en le recouvrant).

La guerre des Moutons : Quand jouer « Loups » et « Chasseurs » ?

On peut jouer un ou plusieurs pions « Loup » et/ou « Chasseur » à tout moment, à condition d'annoncer à haute voix la nature et le nombre de pions, ceci pour départager l'ordre dans lequel les joueurs poseront leurs pions (exemple : l'annonce : « 1 Loup et 1 Chasseur » vous permet de poser 1 pion « Loup » puis 1 pion « Chasseur » puis de piocher les pions auxquels vous avez droit, même en dehors de votre tour de jeu).

La guerre des Moutons : Pénurie de moutons !

Quand il n'y a plus rien à piocher, on continue à jouer jusqu'à ce que tous les joueurs posent leur dernier pion. Si certains joueurs ont pioché plus de pions que les autres, ils pourront continuer à poser des pions après que les autres ont terminé.

La guerre des Moutons : Comptage des points

A la fin de la partie, le joueur qui aura constitué l’enclos fermé contenant le plus grand nombre de moutons de sa couleur est déclaré vainqueur. Il marque en effet 1 point par mouton que contient cet enclos. Les autres enclos éventuellement constitués ne comptent pas, ils serviront seulement à départager les ex æquo (si besoin est). Les enclos fermés et bordés en partie de forêt, sont pris en compte si aucun « Loup » n’y subsiste.

Les joueurs peuvent abandonner la partie s'ils jugent qu'ils ne peuvent pas améliorer leur situation ni dégrader celle des autres. Les joueurs qui auront eu la sagesse d'abandonner avant les autres se verront récompensés. Le premier joueur qui finit (par abandon ou par manque de pion) se voit attribuer 6 points en plus de ceux gagnés ci-dessus, le deuxième 3 points et le troisième 1 point.

Vous aimerez aussi